Barreurs de feu

Barreurs de feu

Voilà ce qui se dit sur la toile

coupeur-de-feu-brulure_1

Les coupeurs de feu appelés aussi barreurs de feu ont pour don de stopper la douleur et les « dommages » causés lors d’une brûlure !

Ils soignent toutes sortes de brûlures (feu, radiothérapie, coup de soleil,…) généralement du premier et second degrés. Il existe des barreurs de feu dans toutes les catégories sociales.

Ils exercent souvent leur don par téléphone ! Il suffit de dire son nom et l’endroit du corps brûlé.

Nombreux disent que la douleur disparaît instantanément ou au bout de quelques minutes. De la magie, un miracle ? Beaucoup de personnes ayant tenté l’expérience s’en disent satisfaites voire complètement convaincues.

Les coupeurs de feu incitent les personnes à faire appel à un médecin après avoir coupé le feu, surtout si la brûlure est grave.

Pour ce qui est de la douleur, celle-ci disparaît assez rapidement grâce à l’action du coupeur de feu. Quant à la cicatrisation, elle serait de meilleur qualité.

Les barreurs sont également sollicités pour intervenir sur les personnes qui font de la radiothérapie.

Les coupeurs/barreurs de feu et les centres hospitaliers des grands brûlés ?

On entend souvent dire que certains hôpitaux travaillent avec des barreurs de feu. Il existe en effet quelques hôpitaux qui proposent une liste de barreurs de feu à leurs patients.

Ces hôpitaux remarquent le bienfait que procure aux personnes brûlées l’action du barreur de feu qui atténue la douleur. Il est préférable d’agir sur une brûlure récente car plus efficace. Le coupeur de feu stoppe la brûlure, il ne la guérit pas.

Mon expérience personnelle à ce jour

Une connaissance professionnelle m’a appelé un soir pour son mari qui s’était brûlé au second degré sur son torse + bras, par un liquide à plus de 100°C projeté à haute pression. C’était la première fois que l’on me sollicitait pour ce type de problème. Pendant que je traitais à distance la brûlure de cette personne,  j’ai ressenti très clairement une enveloppe s’en aller. je savais que c’était bon signe, mais était ce suffisant pour soulager sa brûlure ?  Quelques jours après, j’ai eu la confirmation que son mari n’avait pas souffert de la brûlure et qu’il avait passé une bonne nuit.

Je serai ravi de pouvoir intervenir sur d’autres problèmes de brûlure, pour confirmer cette première expérience et valider mes capacités en tant que barreur de feu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *