Âme jumelle

Âme jumelle

Qu’est-ce qu’on entend par âme jumelle ?

Sans le savoir, la plupart d’entre nous avons eu un jumeau ou une jumelle, voir les deux, pendant une courte période de notre propre gestation.

D’après une étude scientifique, en moyenne 20% des grossesses sont initialement gémellaires, puis spontanément interrompues précocement dans les premiers jours ou semaines sans être diagnostiquées. L’embryon survivant continue à se développer seul, avec toutes les conséquences psycho-émotionnelles qui en découleront de ce deuil non fait, car méconnu.

Quelles en seront les conséquences pour l’enfant qui viendra au monde marqué par cette séparation ? Très peu de thérapeutes ont conscience de ce phénomène, il est donc difficile de pouvoir les estimer. Le Docteur Claude Imbert, dans son livre « Un seul être vous manque : auriez-vous eu un jumeau ? » estime que 90% de nos maux proviennent de cette séparation, qui a un fort impact émotionnel sur l’embryon survivant.

L’enfant qui nait, va grandir avec cette mémoire qui va influencer sa vie en générant des troubles physiques et/ou psychiques légers ou profonds. Développant ainsi des sentiments de séparation, de tristesse, peut-être de culpabilité, d’abandon, d’angoisses inexpliquées, de dépression sans réelles raisons, des problèmes relationnels avec ses proches, des sensibilités émotionnelles…la liste est non exhaustive.

Claude Imbert à écrit des vers qui ont un pouvoir de guérison subtil, celui du verbe et de l’alchimie. Une poésie thérapeuthique qui agit au niveau cellulaire. Laissez agir vos ressentis pour accéder aux précieuses révélations. Imperceptiblement vous sentirez l’oeuvre des mots agir sur votre corps.

Clic –> Poeme thérapeuthique de Claude Imbert 

Clic –> Lettre:

Mon expérience personnelle

Pendant presque deux ans j’essayais de comprendre mes ressentis. Je percevais en moi des douleurs et des sentiments inexplicables, sans pouvoir y mettre des mots. Malgré un long travail personnel je n’arrivais pas à régler cela. J’ai contacté une amie thérapeute qui d’emblée me dit qu’elle ressent auprès de moi l’âme d’un frère et d’une sœur jumelle, en me donnant des détails sur l’impact que cela a eu dans mon existence. Je refais le film de ma vie et le puzzle se met en place, et là enfin j’ai compris.

Fort de mon expérience personnelle et des séances de magnétisme pranique sur mes patients, j’arrive maintenant à détecter la présence de ces âmes. Cela m’a également permis de prendre la mesure de l’impact tant physique que psychologique du phénomène.

J’ai traité de nombreuses personnes qui avaient des troubles liés à la présence de leur gémellité, voici quelques exemples.

  • Une adolescente de 13 ans a la crainte d’être abandonnée par ses parents. Pourtant il n’y a rien dans leurs comportements qui lui laisse penser cela. Pendant la séance j’ai détecté la présence de sa sœur jumelle, cette émotion qu’elle a ressentie lui a permis de mettre des mots sur son sentiment d’abandon. C’est la mémoire de la perte de l’embryon jumeau qui est à la l’origine de cette angoisse. Elle ne souhaitait pas subir le même sort.
  • Un homme qui depuis toujours se sentait plus féminin que masculin, avait en fait auprès de lui l’âme d’une sœur jumelle qui influençait sa façon d’être, de penser et même de s’habiller. Un sentiment inconscient qui se référait à sa sœur jumelle. De là à se demander si les attirances sexuelles ne sont pas influencées par la présence de cette âme, mais il n’y pas de preuve qui permet de valider cette hypothèse.
  • Les parents d’une adolescente de 14 ans m’expliquent que leur fille est toujours triste sans raisons apparentes. Ce sentiment de tristesse et de mélancolie est également véhiculé par la perte de sa sœur jumelle. La conscience de cette gémellité a libéré une longue et intense émotion pendant la séance.

Comme certains d’entre nous, je suis toujours en quête de preuves. A un moment où je doutais le plus de cette hypothèse d’âmes jumelles, le témoignage de deux de mes patientes m’ont permis de ne pas lâcher prise. Pendant leur séance elles ont vu chacune leurs âmes jumelles en me les décrivant. J’ai ensuite moi-même senti ces âmes s’en aller.

La lecture du livre du Dr. Claude Imbert m’a donné raison sur mes ressentis. Tout cela a fait du bien à mon côté Saint Thomas !

Vous l’aurez compris, le monde de l’invisible n’est pas simple, et suscite encore beaucoup de retenu auprès des communs des mortels que nous sommes. Mais je reste persuadé qu’il y aura de nouvelles compréhensions et découvertes à l’avenir.

Ce qui est certain, les personnes traitées en séances ayant eues des gémellités, se portent mieux, moi y compris !

Voici un exemple de lettre type à rédiger pour nous libérer de cette mémoire émotionnelle.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *